Arpe

Biodiversité

Article modifié le 09/01/2019

Le Syndicat mixte de l'Ouvèze Provençale (SMOP,) propriétaire d'un espace riverain boisé acquis grâce aux financements de l'Agence de l'eau RMC et du département de Vaucluse, a contractualisé un contrat natura 2000 dans l'objectif de favoriser sur cette parcelle le développement de bois sénescents dans le but d'améliorer la conservation des habitats et des espèces inféodées à ce type de milieu .


 

Le Syndicat mixte d'Aménagement et d'Equipement du Mont ventoux (SMAEMV), a réalisé le diagnostic et le montage technique du contrat. Le Conservatoire d'Espaces Naturels Provence-Alpes-Côte-d'Azur a réalisé un travail d'expertise " écologique " en parallèle.

Le financement du contrat natura 2000 est assuré par l'Etat, l'Europe à travers le FEADER et le SMOP.

Voir la note explicative du projet
Article modifié le 27/02/2019




Ce guide, édité par l'Agence française pour la biodiversité (AFB) et réalisé par l'Unité mixte de Service Patrimoine Naturel (UMS Patrinat) a pour but de faciliter l'utilisation de la classification European Nature Information System (Eunis). 


La typologie Eunis  est une classification des habitats naturels, semi-naturels et anthropiques des secteurs terrestres et marins d'Europe. Les habitats sont un objet central de l'étude et la conservation de la biodiversité. 









L'objectif de ce guide est d'aider à produire des identifications reproductibles sur le terrain et ainsi développer les applications possibles : inventaires, cartographies, suivis…




Accéder au guide ici

Article modifié le 03/10/2018

Face aux enjeux pour les années à venir concernant le changement climatique et la biodiversité, de nombreux acteurs sont en cours de réflexion sur la place de l'eau dans nos villes, en particulier les eaux pluviales : quels objectifs et quelle stratégie avoir ? comment changer les pratiques ? Le GRAIE vous propose d'alimenter les réflexions par une journée d'échange autour de retours d'expériences et de discussions sur les nécessaires évolutions en terme d'organisation et d'accompagnement.

Article modifié le 06/03/2019

Le WWF publie un nouveau rapport sur "La pollution plastique à qui la faute ? Identification des défaillances systémiques et présentation du scénario zéro plastique dans la nature en 2030". 


L’ONG rappelle les chiffres alarmants sur la pollution plastique et appelle gouvernements, entreprises et citoyens à agir collectivement pour l’enrayer.

Accéder au rapport
Article modifié le 13/02/2019

Jusqu'au 3 mai 2019, les communes, communautés de communes, communautés urbaines, communautés d'agglomération nouvelle ou métropoles de Provence-Alpes-Côte d'Azur peuvent candidater à l'édition 2019 :



  • du label "Ville Nature – Territoire Engagé pour la Nature" [TEN] 

  • et au concours "Capitale de la biodiversité".



Cette année, dans le cadre de la mission d'animation et de concertation pour la gestion de la ressource en eau et des milieux aquatiques que porte la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, des trophées "Eau" viendront souligner les actions exemplaires réalisées sur ces thématiques.

Pour en savoir plus et candidater rendez-vous sur le site internet Territoire Durables Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Article modifié le 03/10/2018

Les syndicats de la Bléone et de l'Asse et le Parc naturel régional du Verdon interviendront pendant la 7eme édition du festival Inventerre dont la thématique 2018 est l'eau. 


Conférences, sorties découverte, expositions et projections filmiques ponctueront la semaine dans l'ensemble du territoire de Provence Alpes Agglomération et particulièrement sur les pôles culturels de Digne-les-Bains et Château-Arnoux-Saint-Auban. 

Voir le programme de l'évènement
Article modifié le 27/02/2019

Le projet RipiMed a cherché à comprendre les liens qui unissent ripisylves et chiroptères, l'objectif étant d'aboutir à des outils concrets de conservation.


Des restitutions vont avoir lieu au sein de chaque territoire partenaire de l'étude, de février à mars. En compléments des restitutions, des ateliers vont être organisés pour analyser ensemble les situations et identifier les contraintes qui pèsent sur les ripisylves afin de proposer des outils concrets de conservation.


La première journée de restitution se fera sur le territoire de la Durance le 7 février 2019 dans les locaux du SMAVD (Mallemort) à 9h.

L'une des vocations du projet RipiMed est de réfléchir à des moyens de conservation des ripisylves. Il s'agit d'un sujet qui préoccupe de plus en plus de gestionnaires de milieux. Les ripisylves sont des habitats particulièrement importants pour la biodiversité et les écosystèmes, mais ce sont aussi des milieux menacés et peu considérés notamment dans la législation.

Vous trouverez plus d'informations sur le site https://gcprovence.wixsite.com/ripimed, vous pouvez notamment consulter les newsletters dans la rubrique "publication/newsletter" et les dernières informations dans la rubrique "nouvelles".

 

Accéder à l'invitation de l'évènement
Article modifié le 23/01/2019

L'Agence française pour la biodiversité (AFB) met à disposition une plaquette de sensibilisation présentant les outils d'évaluation de la population d'anguilles ainsi que les mesures prises pour réduire l'ensemble des sources de mortalité anthropique.

Accéder au document sur le site de l'AFB 

 

Article modifié le 23/01/2019

Après une synthèse des textes règlementaires français et européens relatifs à la restauration de la biodiversité et à la réhabilitation de sites et sols pollués, ce rapport offre une revue des principaux indicateurs connus pour mesurer les fonctions clés des écosystèmes. Il présente par ailleurs une liste d'indicateurs de services écosystémiques permettant de faciliter leur prise en compte et leur évaluation dans le cadre des mesures de restauration. 

Acceder au rapport sur le site de l'ADEME

Article modifié le 03/10/2018

Les rivières rouges ont reçu le label "site rivière sauvages". Le projet, porté par la Communauté de communes Alpes d'Azur et le SMIAGE, récompense les efforts conjoints réalisés depuis ces dernières années pour protéger et sauvegarder un patrimoine majeur du territoire.


La labellisation porte sur les affluents du Var amont : le Vallon de Cante au pont de Gueydan, le Cians de sa source à la confluence avec le Var, la Roudoule de sa source à sa confluence avec le Var et comprend la Clue d'Amen.

Informations complémentaires sur sauvons l'eau.

Article modifié le 07/11/2018

Le conseil scientifique de l'Agence Française pour la Biodiversité a rédigé une note suite à la demande du Directeur général de l'AFB, lui même saisi par le Ministère de la Transition écologique et solidaire fin mars 2018. 

Accéder à la note
Article modifié le 09/01/2019

Dans le cadre de son 11ème programme, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse lance appel à projets en faveur de l’eau et de la biodiversité, doté de 4 M€, ouvert jusqu’au 15 mai 2019.

Cet appel à projets s’adresse en priorité aux Collectivités et à leurs groupements, aux conservatoires d’espaces naturels et du littoral ainsi qu’aux gestionnaires d'espaces naturels (parcs nationaux, réserves naturelles, parcs naturels régionaux…).

Sont attendues des opérations concourant à la reconquête de la biodiversité, par la restauration de la trame turquoise, conduites à l’échelle de territoires cohérents du point de vue des trames écologiques.

 N’hésitez pas à consulter la fiche d’information.

Le règlement et les modalités complètes sont à votre disposition sur le site Internet de l’agence de l’eau www.eaurmc.fr/biodiversite2019.

Demande d’information sur contact.biodiversite@eaurmc.fr ou contactez la délégation dont vous dépendez.

Article modifié le 03/10/2018

Nicolas Hulot, ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire a présenté le 4 juillet le Plan biodiversité, lors du premier comité interministériel présidé par le Premier ministre. 
Cette réunion marque un changement d'échelle dans la politique de protection de la nature, et fait de la lutte contre l'érosion de la biodiversité une priorité de l'action du gouvernement au même titre que la lutte contre le changement climatique.





 



 Ce plan est articulé autour de 6 axes thématiques :

   Reconquérir la biodiversité dans les territoires ;
   Construire une économie sans pollution et à faible impact pour la biodiversité ;
   Protéger et restaurer la nature dans toutes ses composantes ;
   Développer une feuille de route européenne et internationale ambitieuse pour la biodiversité ;
   Connaître, éduquer, former ;
   Améliorer l'efficacité des politiques de biodiversité.

Le plan comporte 90 actions. A titre d'exemples :

- l'action 5 relative à la préservation et la restauration des zones humides, avec dès 2018 une mission parlementaire d'évaluation des causes de la disparition persistante de ces milieux

- l'action 18 qui vise à identifier les zones d'accumulation de macro-déchets dans les cours d'eau et les eaux de ruissellement et à expérimenter des dispositifs de récupération de ces déchets

- l'action 39 pour une étude opérationnelle visant à résorber 20 des principaux points noirs des schémas régionaux de cohérence écologique et la restauration de la continuité aquatique sur 50 000 km de cours d'eau en 2030.

Article modifié le 17/10/2018

Dans le cadre de la  journée de travail et d'échanges sur les poissons grands migrateurs qui aura lieu le vendredi 16 novembre 2018 en Avignon (cf article dédié dans l'agenda du réseau), la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes vous invite à participer à un questionnaire qui porte sur la connaissance des poissons grands migrateurs et les actions de sensibilisation dans les bassins versants.


Date limite de réponse : fin septembre





Article modifié le 07/11/2018

L'Agence française pour la biodiversité souhaite déposer en mars 2019 un projet LIFE intégré concernant les solutions fondées sur la nature pour l'adaptation au changement climatique. 


Que sont les solutions fondées sur la nature pour l'adaptation au changement climatique ?



  • Créer des espaces végétalisés en ville permettant de limiter le phénomène d'îlots de chaleur urbains ; 

  • recréer des zones humides pour prévenir les inondations ; 

  • restaurer des mangroves pour limiter l'érosion littorale et ses conséquences sur la filière touristique …


L'AFB, dans une démarche exploratoire, souhaite repérer en amont du dépôt de la note conceptuelle des projets d'actions dans les territoires (même à l'état de pistes à ce stade) qui pourraient éventuellement faire l'objet de discussion en vue de leur intégration par la suite dans le dossier de candidature auprès de l'Union Européenne.

Ces projets doivent : 

  • démarrer entre 2019 et 2026
  • renforcer significativement la résilience au changement climatique d'un territoire et/ou d'un secteur économique, grâce à des actions de gestion durable, de préservation et de restauration d'écosystèmes fonctionnels 
  • procurer des co-bénéfices effectifs pour la biodiversité
  • avoir une chance raisonnable de pouvoir faire l'objet d'un engagement financier de la structure porteuse d'ici début 2019 dans le cadre de la candidature au programme LIFE.

N'hésitez pas à prendre attache avec l'équipe de coordination le cas échéant.
Contact et informations, notamment sur les critères que doivent respecter les projets, sur le site de l'AFB :
https://www.afbiodiversite.fr/fr/actualites/appel-manifestation-dinteret-projet-europeen-artisan

Article modifié le 07/11/2018

Suite au premier appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour les Atlas de la biodiversité communale (ABC), l'Agence française pour la biodiversité (AFB) lance un deuxième AMI.


L‘action 73 du Plan Biodiversité fixe en effet un objectif de 600 nouveaux ABC soutenus financièrement, afin d'atteindre 1500 ABC d'ici 2020.


Les candidats avaient jusqu'au 23 septembre pour envoyer leur dossier à l'AFB.