Arpe

Biodiversité

Article modifié le 24/08/2021

Le Centre de Ressource du pôle Loire de la Fédération des Conservatoire d'espaces naturels a publié une sélection de documents bibliographiques sur les ripisylves.


Consulter le portail documentaire eau et biodiversité

Voir le document
Article modifié le 27/05/2019

En décembre 1975, le commandant Cousteau annonçait la mort de la Méditerranée dans les vingt ans à venir. Aujourd'hui, la Méditerranée est bien vivante et son état de santé s'améliore.


L'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse organise un colloque consacré à la reconquête de la Méditerranée le jeudi 4 juillet dans l'hémicyle du Pharo à Marseille.


Le programme se déclinera en 3 sessions :
- La qualité des eaux côtières et la biodiversité en reconquête
- La parole aux élus engagés pour la mer
- Les grands enjeux de demain


 


 

Informations pratiques :
Hémicycle du Pharo – 58 boulevard Charles Livon – 13007 Marseille.
Programme et inscriptions en ligne avant le 27 juin 2019.

https://www.sauvonsleau.fr/upload/docs/application/pdf/2019-05/ae_colloque_mediterranee_programme_web_v4.pdf

 

 

Article modifié le 27/05/2019

Le Chabot du Lez, poisson endémique du Lez, est un symbole de la biodiversité. Il a fallu attendre 30 ans pour des mesures de protection.


L'étude frappe les esprits, car elle confirme que ce poisson unique, qui a évolué seul dans son coin, est en danger d'extinction. Les raisons : un habitat malmené, notamment par des Montpelliérains qui fréquentent massivement le site dès les beaux jours pour trouver de la fraîcheur. Et une autre facette de l'activité humaine aussi : le pompage.


 

Article modifié le 06/06/2019

Le FNE PACA a réalisé une vidéo sur le retour des Castors dans la vallée ...

Article modifié le 06/06/2019

Séminaire de fin de restitution de l'étude RipiMed - Inscrivez vous !


Mardi 25 juin 2019 à Gréoux-les-Bains


Le Groupe Chiroptères de Provence et ses partenaires ont le plaisir de vous inviter au séminaire de fin de restitution de l'étude RipiMed (Ripisylves méditerranéennes et chauves-souris).
Ce rendez-vous sera l'occasion de vous remettre des exemplaires du guide technique Ripisylves et chauves-souris en Méditerranée, enjeux et conservation issu de l'étude RipiMed et de la plaquette de sensibilisation à destination du grand public.

Afin de vous accueillir au mieux, nous vous remercions par avance de nous informer de votre présence au plus tard jeudi 13 juin prochain.

Vous inscrire : ici

Programme (sous réserve de modifications) :

9h00 : Accueil des participants
9h30 : Mot d'accueil
9h45 : Introduction - contexte et enjeux liés à l'étude RipiMed – GCP Emmanuel Cosson, Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse  Vincent Mayen
10h00 : Synthèse des résultats clefs de l'étude RipiMed - GCP Lorenza Buono et Lionel Bruhat
10h30 : Interventions des partenaires techniques de l'étude et échanges
12h15 :Déjeuner sur place (inscription)
13h30 : Présentation du groupe de travail sur la gestion des berges de cours d'eau initié par l'Agence Régionale Pour l'Environnement – Nicolas Metsu : enjeux, objectifs et perspectives
14h30 : L'Espace de Bon Fonctionnement comme outil de gestion intégrée - Thomas Lamberet, ingénieur hydromorphologue et hydraulicien, co-rédacteur du guide technique du SDAGE, Délimiter l'Espace de Bon Fonctionnement des cours d'eau, Bassin Rhône-Méditerranée, décembre 2016
15h30 : Lutte contre les coupes de ripisylves dans la Drôme : démarches et perspectives - LPO Drôme Stéphane Vincent
16h30 : Clôture du séminaire et échanges sur les perspectives
17h00 : Fin de la journée

Plan d'accés :

Voir le document
Article modifié le 20/06/2019

Le rapport du CGEDD portant sur l'organisation et la contribution des différents services à la police de l'eau et de la nature propose des mesures pour augmenter l'efficacité et l'efficience de cette police qui est l'un des trois leviers de la politique de l'eau et de la biodiversité pour permettre à la France de satisfaire à ses engagements communautaires.

Lire le rapport
Article modifié le 14/06/2019

La Loue, rivière emblématique de Franche-Comté. Comment la sauver tout en préservant les activités dans la vallée ?


Laurent Roy (Directeur de l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse est venu tout spécialement à la cérémonie de fin de travaux autour de la confluence du Doubs et de la Loue.
Comme le dit Laurent Roy, il s'agit d'un " dossier emblématique ". Il fallait concilier deux enjeux : protéger les populations des inondations fréquentes dans ce secteur et restaurer la " dynamique fluviale " à la confluence Doubs-Loue. Cerise sur le gâteau, ce retour au naturel pourrait aussi diminuer l'impact du réchauffement climatique.

Voir la vidéo : ici

Article modifié le 05/07/2019

Conférence internationale, les 26, 27 et 28 septembre 2019 à Marseille


Le projet européen LIFE Habitats Calanques propose des temps d'échanges interactifs et inspirants sur la gestion du littoral méditerranéen en faveur de la préservation de sa flore terrestre (gestionnaires, experts et scientifiques).


Au programme :
• Des conférences suivies de temps de discussion
• Des sorties terrain
• Une journée porte ouverte

Vous inscrire : ici

Voir le programme
Article modifié le 30/08/2019

À l'issue d'un appel à projets lancé par le Pôle de compétitivité Mer Méditerranée et soutenu par l'agence de l'eau, la Métropole Nice Côte d'Azur a été retenue pour piloter un Schéma territorial de restauration écologique (Stere) à l'échelle du littoral méditerranéen , nouvel outil de programmation d'actions de restauration écologique et de préservation.

En savoir plus ici

Article modifié le 30/08/2019

Premier épisode de la série "Trames Vertes & Bleues : La vie au cœur des territoires" réalisée par l'Association Rivière Rhône Alpes Auvergne (ARRA²), ce film nous amène sur le Drac, au niveau de Saint-Bonnet en Champsaur, où d'importants travaux de restauration du cours d'eau ont été réalisé par le Syndicat Mixte de la Communauté Locale de l'Eau du Drac Amont (CLEDA) afin de redonner vie à la rivière et au territoire.

Voir la vidéo ici

Article modifié le 20/09/2019

Une démarche construite avec les territoires : le diagnostic territorial sociologique des enjeux et des acteurs


Les projets de gestion visant à la préservation et à la reconquête de la qualité des eaux et des milieux aquatiques s'inscrivent dans un système d'action territorial complexe. Pour agir, les porteurs de projet ont a minima besoin de savoir : Comment fonctionne le territoire ? Combien d'acteurs il comprend et quelles en sont les caractéristiques? Quels sont les jeux d'acteurs afin de construire et d'avancer dans une stratégie d'action.
Le diagnostic territorial sociologique des enjeux et des acteurs (DTSEA) est une démarche utile pour aider le porteur de projet à appréhender ces éléments, en vue de la construction d'une stratégie d'action susceptible de faciliter l'émergence et la cohérence de projets de territoire.
Cette publication présente l'esprit de la démarche DTSEA développée par l'Agence française pour la biodiversité (AFB) et l'Office international de l'eau (OIEau), en partenariat étroit avec les acteurs des territoires.

En savoir plus ici

Voir le rapport final
Article modifié le 20/09/2019

Suivre dans la durée l'évolution de systèmes restaurés par des méthodes harmonisées ; analyser leurs trajectoires écologiques et comprendre les facteurs de succès ; donner à voir les résultats pour convaincre : tels sont les objectifs du Réseau de sites de démonstration pour la restauration hydromorphologique des cours d'eau, déployé par l'Agence française pour la biodiversité, les agences de l'eau et Irstea depuis 2010. La première rencontre nationale du Réseau fait le point et trace les perspectives.

En savoir plus ici

Voir la fiche AFB
Article modifié le 27/09/2019

Le Centre de ressources Milieux humides de l'Agence française pour la biodiversité organise un nouveau Forum des gestionnaires sur la thématique des milieux humides le 11 décembre 2019 à Paris. Cet événement a pour objectif de favoriser l'échange et le partage d'expériences. Afin d'enrichir les réflexions sur cette journée, un appel à contribution est en ligne jusqu'au 18 octobre.


 


 

En savoir plus ici

Article modifié le 14/10/2019

Le guide vise à démontrer que les Solutions fondées sur la Nature sont vertueuses écologiquement, et qu'il existe de réels avantages économiques sur le long terme (investissements dans l'économie locale, création d'emplois non délocalisables, réduction des coûts, etc.). À travers notamment trois études de cas (restauration des petits fonds côtiers et repeuplement d'espèces halieutiques, projet de zone humide urbaine et de réintroduction de la biodiversité en ville et restauration d'anciens salins), l'objectif est de convaincre les décideurs et porteurs de projet des bénéfices économiques, sociaux et environnementaux des Solutions fondées sur la Nature, et les inviter à innover et à s'engager dans ces solutions qui constituent bien des solutions concrètes à des problématiques importantes.

Voir le guide
Article modifié le 20/10/2019

L'Agence de l'eau RMC a coordonné la réalisation de la vidéo " Eau et biodiversité : un duo pour la vie ! " projetée lors de la conférence grand-public du 6 octobre et lors du colloque " eau et biodiversité " du 7 octobre dernier.


Cette vidéo est un voyage au long du fleuve Rhône de sa source glacière à la Méditerranée, à la découverte de la multitude de ses écosystèmes et de leur biodiversité.
Elle permet de sensibiliser aux enjeux de reconquête de la biodiversité et de mieux faire comprendre ses mécanismes. Cette vidéo s'attache aussi à expliquer l'enjeu de travailler dans le périmètre de la trame turquoise pour permettre aux espèces d'accomplir leur cycle de vie, dans l'eau et hors de l'eau.


Voir la vidéo ici   

Article modifié le 19/11/2019

Une collaboration internationale pour mieux connaître leur biodiversité
La biodiversité des rivières et cours d'eau fait partie des plus menacées de la planète. Bien qu'elles représentent la moitié des cours d'eau dans le monde, les rivières intermittentes ont été peu étudiées.


Afin d'améliorer les connaissances sur ces écosystèmes, et fort du succès de la première expérience collaborative de 2015, Irstea lance une deuxième campagne de prélèvements visant à quantifier la biodiversité des rivières intermittentes dans le monde. La première expérience impliquait 115 chercheurs de 28 pays sur plus de 200 rivières intermittentes sur tous les continents : l'objectif est de faire encore mieux pour cette seconde étape.

En savoir plus ici

Article modifié le 20/05/2021

Le guide technique "les adous des Alpes du Sud , connaissance et aide à la gestion en contexte agricole" a été élaboré par la Maison Régionale de l’Eau et le Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur. La réalisation de ce guide a permis d’approfondir les connaissances de ces milieux et proposer des modalités de gestions.


Pour en savoir plus et télécharger le guide consultez le site internet de la Maison Régionale de l’Eau et du Conservatoire d’espaces naturels.

Article modifié le 28/05/2021

La Direction Départementale des Territoires des Alpes-de-Haute-Provence publie un  guide " destiné aux usagers et riverains des cours d'eau qui ont des devoirs, des obligations ou une volonté d'intervenir sur un cours d'eau afin de participer à son entretien ou d'en améliorer sa qualité ".


Pour en savoir plus et télécharger le guide : cliquez-ici !

Article modifié le 15/07/2021

Face à la pénurie d'outils règlementaires adéquats pour protéger les ripisylves des coupes rases régulièrement observées sur certains bassins versants du département le préfet de Vaucluse a pris, le 15 décembre dernier, un arrêté en vue de réduire la surface boisée pouvant être coupée sur les rives d'un cours d'eau sans demande d'autorisation.


Voir l'arrêté

Ainsi, depuis fin 2020, dans les ripisylves, définies comme des bois et forêts situés à moins de 50 m d'un cours d'eau (la carte des cours d'eau est jointe à l'arrêté), les coupes de bois d'un seul tenant, d'une surface supérieure ou égale à 0,5 hectare ou qui représentent plus de 100 m de linéaire, enlevant plus de la moitié du volume des arbres de futaie, doivent obligatoirement faire l'objet d'une demande d‘autorisation.

Si cet arrêté semble avoir stoppé les coupes rases, régulièrement observées ces dernières années, sur la rive gauche du bassin versant du Lez (côté Vaucluse) ces dernières ont malheureusement repris de plus belle en rive droite (côté Drôme) sur laquelle ce type d'arrêté n'est pas encore en vigueur. Il ressort donc comme primordial, sur les bassins versants traversant ou bordant plusieurs départements, qu'un travail collaboratif soit réalisé sur les différents territoires concernés afin que les préfets s'accordent sur la prise concomitante d'un tel arrêté. La démarche semble d'ailleurs avancée au niveau des services d'état de la Drôme en parallèle de la procédure en cours d'élaboration d'un arrêté inter-préfectoral de Protection des Habitats Naturels visant le même objectif sur le Lez.

 

Article modifié le 21/07/2021

Le Conseil d'État confirme le principe selon lequel les autorisations administratives délivrées dans le domaine de l'eau doivent être compatibles avec les dispositions du SDAGE.


Si le SDAGE fixe un débit de crise correspondant au niveau d'écoulement d'eau en deçà duquel sont mises en péril l'alimentation en eau potable et la survie des espèces présentes dans le milieu, le débit minimal prévu pour l'installation autorisée doit être compatible.


Fiche de jurisprudence de la DREAL Région Auvergne-Rhône-Alpes