Arpe
Promouvoir ensemble une gestion durable et intégrée des milieux aquatiques en Provence Alpes Côte d’Azur

ASSAINISSEMENT : Station d'épuration, suppression de la règle des 100 mètres et mise à jour de certaines normes

Un arreté  interministeriel paru au journal officiel du 23 septembre 2017 modifie certaines normes et supprime la distance minimale de 100 mètres des habitations et des bâtiments recevant du public pour l'implantation des stations d'épuration et les grosses installations de SPANC (Service Public d'Assainissement Non Collectif).

Stratégie Locale de Gestion des Risques d'Inondations (SLGRI) Affluents rive gauche du Rhône: consultation des Parties Prenantes

Consultation de septembre à novembre 2016, projet de SLGRI Affluents rive gauche du Rhône, DDT 84, CD 84

Les services de l’état et le conseil départemental du Vaucluse ont co-animé l’élaboration d’une stratégie de gestion du risque inondation à l’échelle bassins versants des affluents rive gauche du Rhône. Les actions de la stratégie sont principalement issues des différents documents de gestion des cours d’eau en cours, c’est ­à ­dire les PAPI et les contrats de rivière dont l’échéance n’est pas encore arrivée à terme. Ce document est soumis à la consultation des parties prenantes et du public.

Journée technique d’échanges sur la gestion quantitative de l’eau du mardi 29 mai 2012

Article modifié le 10/12/2013

Les gestionnaires et plus largement les membres du réseau RRGMA ont répondu nombreux à cette proposition de journée technique d’échanges : 64 participants


La gestion quantitative de la ressource en eau correspond à un sujet très technique (Etudes Volumes Prélevables, Débit Minimum Biologique,…) émergeant et fortement poussé par les partenaires institutionnels (SDAGE, priorité du 10ème programme AE, Plan National d’Adaptation au Changement Climatique ou PNACC).

Sur le terrain, les premières études sont lancées. Ce sont à partir de leurs résultats que chaque syndicat, chaque technicien des 17 sous bassins identifié par le SDAGE comme étant en situation déficitaire, et plus tard, de l’ensemble des gestionnaires, sera amené à convaincre les différents usagers de l’urgence de réduire la consommation. Un long chemin parsemé d’embuches et qui nécessite un travail de vulgarisation peu aisé. Il nous a paru nécessaire de proposer une journée d’échange pour partager les premiers retours d’expérience ainsi que de l’avis des représentants de la DDT, de la DREAL Provence Alpes-Cote d’Azur et de l’Agence de l’Eau.

 

Voir le programme
Voir le compte rendu (provisoire)