Arpe

ASSAINISSEMENT : Station d'épuration, suppression de la règle des 100 mètres et mise à jour de certaines normes

Un arreté  interministeriel paru au journal officiel du 23 septembre 2017 modifie certaines normes et supprime la distance minimale de 100 mètres des habitations et des bâtiments recevant du public pour l'implantation des stations d'épuration et les grosses installations de SPANC (Service Public d'Assainissement Non Collectif).

Stratégie Locale de Gestion des Risques d'Inondations (SLGRI) Affluents rive gauche du Rhône: consultation des Parties Prenantes

Consultation de septembre à novembre 2016, projet de SLGRI Affluents rive gauche du Rhône, DDT 84, CD 84

Les services de l’état et le conseil départemental du Vaucluse ont co-animé l’élaboration d’une stratégie de gestion du risque inondation à l’échelle bassins versants des affluents rive gauche du Rhône. Les actions de la stratégie sont principalement issues des différents documents de gestion des cours d’eau en cours, c’est ­à ­dire les PAPI et les contrats de rivière dont l’échéance n’est pas encore arrivée à terme. Ce document est soumis à la consultation des parties prenantes et du public.

Réunion d’information GEMAPI à la préfecture de Vaucluse le 12 février

Article modifié le 16/09/2016

Plus des 2/3 des EPCI à fiscalité propre du département de Vaucluse ont répondu présents à l’invitation du préfet de vaucluse, ce jeudi 12 février, pour échanger sur la nouvelle compétence GEMAPI.


Après l’introduction par le préfet de Vaucluse Yannick Blanc et par le conseiller général Max Raspail, les services de l’état (Catherine Gaildraud et Coralie Bilger) ont présenté le contenu de cette nouvelle compétence. Gaëlle Berthaud, directrice de la délégation régionale de l’agence de l’eau à Marseille a souligné qu’un projet d’élargissement des financements de l’agence de l’eau pour appuyer les collectivité pour l’exercice de missions relevant de la GEMAPI était à l’étude par le conseil d’administration de l’agence de l’eau. Gilles Brière, service rivière du conseil général, a ensuite présenté un état des lieux de la structuration de la gestion des milieux aquatiques sur le département. Il a notamment illustré les diverses composantes de la notion de bassin versant et des missions de gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (... ) soulignant la necessité d’une adaptation au territoire.   Laurent Rhodet, directeur du Syndicat des Sorgues a donné l’exemple de l’organisation actuelle et des perspectives sur le bassin versant des Sorgues.   Les interventions ont conclu à la necessité pour les EPCI à fiscalité propre, les structures de gestion de milieux aquatiques, les services de l’état, l’agence de l’eau et des collectivités territoriales..., de se donner un cadre pour travailler en commun pour à la mise en place de cette nouvelle compétence.


Retrouvez plus d’infos ci-après

Retrouvez les présentations de la matinée ci-après.

Voir la présentation des services de l’état
Voir la présentation du SMBS
Voir la présentation de Gilles Brière