Arpe

Les élus s'engagent : plus de 120 élus signataires de la déclaration en faveur de la gestion intégrée

Depuis la conférence organisée le 1er février 2018, 128 élus de la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur ont signé la Déclaration en faveur de la gestion intégrée de l'eau et des milieux aquatiques par bassin versant. (voir la liste des élus signataires)

Les élus qui le souhaitent peuvent signer à leur tour la déclaration : 

- dans sa version en ligne 

- ou la version papier à compléter et à nous la transmettre par mail (c.poulin@arpe-paca.org n.metsu@arpe-paca.org).

 

AERMC : Adoption du Programme 2019-2024 par le Comité de bassin

Le comité de bassin Rhône-Méditerranée, réuni le 21 septembre à Lyon sous la présidence de Martial Saddier, Député de Haute-Savoie, a adopté le 11ème programme 2019-2024 de l'agence de l'eau.

Ce vote positif est le résultat de plusieurs mois de concertation avec les usagers de l'eau mais aussi d'une mobilisation collective afin de conserver des capacités de financements à la hauteur des enjeux de l'eau dans un contexte où les redevances des agences de l'eau sont revues à la baisse en application des dispositions de la loi de finances 2018.

L'axe fort de ce programme est l'adaptation des territoires au changement climatique.

Voir le communiqué de presse

Région Sud : Présentation du SRADDET par le Président Renaud Muselier + zoom sur l'eau dans le SRADDET

Le président de la Région Sud, Renaud Muselier, a présenté le Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires (Sraddet), lundi 1er octobre, en présence du préfet de région, Pierre Dartout, et des élus de l'ensemble du territoire. 

Les enjeux de gestion de l'eau et des milieux aquatiques ont été pris en compte à travers la contribution de l'Agora au SRADDET (plus de détails sur le site du RRGMA) 

Nouvelles compétences des régions et départements : parution de deux circulaires d’application

Article modifié le 16/09/2016

Le ministère de la décentralisation a communiqué fin décembre aux préfets, deux circulaires concernant l’entrée en vigueur des nouvelles dispositions de la loi NOTRE (loi portant nouvelle organisation territoriale de la république du 7 aout 2015) au sujet de la rationalisation des compétences entre les collectivités.


La première instruction (et ses annexes) apporte des précisions concernant les incidences de la suppression de la clause de compétence générales des départements et des régions sur l’exercice des compétences des collectivités territoriales. Elle précise notamment les modalités de l’action commune des collectivités et les conséquences sur les financements de projets publics.


La seconde instruction concerne plus spécifiquement la nouvelle répartition des compétences en matière d’interventions économiques.

Pour en savoir plus :

Consultez l’instruction du Gouvernement relative aux incidences de la suppression de la clause de compétence générale des départements et des régions sur l’exercice des compétences des collectivités territoriales en cliquant ici

NB : cette instruction est accompagnée d’annexes sur  : la répartition des compétences communes (EPCI) / Départements / Régions / Etat ; le chef de filat ; les conventions territoriales d’exercice concerté de la compétence ; les délégations de compétences ; les règles de participation minimale du MO et les conséquences de la suppression de la clause de compétence générale sur les syndicats mixtes... notamment.

Consultez l’instruction du Gouvernement relative à la nouvelle répartition des compétences en matière d’interventions économiques des collectivités territoriales et de leurs groupements issue de l’application de la loi n°2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) en cliquant ici

Consultez le communiqué de presse du ministère de la décentralisation du 28 Décembre 2015Clarification des compétences entre collectivités : parution des circulaires adressées à tous les préfets de région et de département de France