Arpe
Promouvoir ensemble une gestion durable et intégrée des milieux aquatiques en Provence Alpes Côte d’Azur

ASSAINISSEMENT : Station d'épuration, suppression de la règle des 100 mètres et mise à jour de certaines normes

Un arreté  interministeriel paru au journal officiel du 23 septembre 2017 modifie certaines normes et supprime la distance minimale de 100 mètres des habitations et des bâtiments recevant du public pour l'implantation des stations d'épuration et les grosses installations de SPANC (Service Public d'Assainissement Non Collectif).

Stratégie Locale de Gestion des Risques d'Inondations (SLGRI) Affluents rive gauche du Rhône: consultation des Parties Prenantes

Consultation de septembre à novembre 2016, projet de SLGRI Affluents rive gauche du Rhône, DDT 84, CD 84

Les services de l’état et le conseil départemental du Vaucluse ont co-animé l’élaboration d’une stratégie de gestion du risque inondation à l’échelle bassins versants des affluents rive gauche du Rhône. Les actions de la stratégie sont principalement issues des différents documents de gestion des cours d’eau en cours, c’est ­à ­dire les PAPI et les contrats de rivière dont l’échéance n’est pas encore arrivée à terme. Ce document est soumis à la consultation des parties prenantes et du public.

PNR Luberon - Opération … économisons l’eau, chaque goutte compte !

Article modifié le 02/09/2014

Opération du Parc naturel régional du Luberon :  … économisons l’eau, chaque goutte compte !


Ce programme vise à améliorer la gestion actuelle de l’eau sur le territoire, afin de maintenir durablement l’équilibre entre la ressource en eau, les besoins des usagers et la préservation des milieux aquatiques.

Le Parc du Luberon propose ainsi des actions de formation et de sensibilisation à destination des collectivités, hébergeurs touristiques, distributeurs locaux et particuliers. Car chez nous comme partout ailleurs, des marges d’économies d’eau non négligeables existent !

 A travers cette opération, le Parc souhaite innover, renforcer les actions d’économies d’eau déjà ponctuellement initiées, accompagner les collectivités en priorité, former les principaux intervenants et élargir la sensibilisation au grand public ; chaque usager, chaque citoyen ayant sa part de responsabilité et pouvant par de simples gestes agir.

 Au-delà d’un potentiel d’économie d’eau à l’échelle du Parc du Luberon de 2 millions m3/an lié à la consommation journalière par habitant, l’amélioration des rendements de réseau permettrait de compenser en partie la hausse des volumes prélevés due à l’évolution démographique.

 L’ambition répond d’ailleurs aux objectifs de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur fixés dans le cadre du SOURSE (Schéma d’Orientation pour une Utilisation Raisonnée et Solidaire de l’Eau).

 Pour en savoir plus : Dossier de presse dans son intégralité en pièce jointe.

Voir le dossier de presse