Arpe

ASSAINISSEMENT : Station d'épuration, suppression de la règle des 100 mètres et mise à jour de certaines normes

Un arreté  interministeriel paru au journal officiel du 23 septembre 2017 modifie certaines normes et supprime la distance minimale de 100 mètres des habitations et des bâtiments recevant du public pour l'implantation des stations d'épuration et les grosses installations de SPANC (Service Public d'Assainissement Non Collectif).

Stratégie Locale de Gestion des Risques d'Inondations (SLGRI) Affluents rive gauche du Rhône: consultation des Parties Prenantes

Consultation de septembre à novembre 2016, projet de SLGRI Affluents rive gauche du Rhône, DDT 84, CD 84

Les services de l’état et le conseil départemental du Vaucluse ont co-animé l’élaboration d’une stratégie de gestion du risque inondation à l’échelle bassins versants des affluents rive gauche du Rhône. Les actions de la stratégie sont principalement issues des différents documents de gestion des cours d’eau en cours, c’est ­à ­dire les PAPI et les contrats de rivière dont l’échéance n’est pas encore arrivée à terme. Ce document est soumis à la consultation des parties prenantes et du public.

Offre d’emploi chargé de projet restauration continuités écologiques et restauration hydro-morphologique

Article modifié le 13/05/2016

Offre d’emploi


Le Parc naturel régional du Verdon recrute un(e) chargé(e) des projets de restauration des continuités écologiques sur le bassin versant du Verdon et du projet de restauration hydro-morphologique du Colostre (CDD 1 an renouvelable 2 fois)

Placé sous l’autorité de la responsable du pôle eau et milieux aquatiques, le chargé des projets continuités et Colostre a pour missions :

- Le pilotage du projet de restauration hydro-morphologique du Colostre. Le chargé de projet sera responsable du projet de restauration hydro-morphologique et des continuités écologiques du Colostre. Il pilotera sa mise en œuvre : animation du groupe projet, animation du comité de pilotage, des groupes de travail, relations avec les élus, les partenaires, les services de l’Etat, planification des actions, lancement et suivi des marchés, recherche et gestion des financements, encadrement des entreprises (maître d’œuvre notamment)... Un important travail de consultation et de communication sera nécessaire, ne se limitant pas aux propriétaires riverains : le projet s’accompagnera d’une démarche de réappropriation de la rivière et de son fonctionnement, visant à s’appuyer sur une vision renouvelée du cours d’eau, de ses usages et de ses fonctionnalités.

- L’accompagnement des projets de restauration des continuités écologiques sur le bassin versant du Verdon. Le/la chargé(e) de projet accompagnera tout ou partie des projets de restauration des continuités écologiques inscrits au contrat de rivière Verdon, en fonction du temps de travail disponible et de la répartition des tâches avec l’animatrice du contrat rivière et les techniciens rivières. Environ 15 actions de restauration des continuités écologiques ont été identifiées sur le bassin versant du Verdon. Les communes du bassin versant n’ont pas de compétences en interne pour gérer les différents aspects de ces dossiers. Il s’agit donc d’accompagner les maîtres d’ouvrages dans la réalisation des phases études et travaux.

Pour l’ensemble des activités, le/la chargé(e) de projet devra être très attentif à la bonne prise en compte de l’ensemble des enjeux dans la conduite des projets. Il s’attachera à ce que la conduite des projets aboutisse à déterminer de façon concertée le meilleur compromis entre coûts et contraintes, gains pour l’environnement, et aspects socio-économiques. Pour cela, il/elle associera aux projets l’ensemble des acteurs, partenaires ou techniciens du Parc concernés.

Voir la fiche d’appel à candidatures

Appel à candidatures