Arpe
Promouvoir ensemble une gestion durable et intégrée des milieux aquatiques en Provence Alpes Côte d’Azur

ASSAINISSEMENT : Station d'épuration, suppression de la règle des 100 mètres et mise à jour de certaines normes

Un arreté  interministeriel paru au journal officiel du 23 septembre 2017 modifie certaines normes et supprime la distance minimale de 100 mètres des habitations et des bâtiments recevant du public pour l'implantation des stations d'épuration et les grosses installations de SPANC (Service Public d'Assainissement Non Collectif).

Stratégie Locale de Gestion des Risques d'Inondations (SLGRI) Affluents rive gauche du Rhône: consultation des Parties Prenantes

Consultation de septembre à novembre 2016, projet de SLGRI Affluents rive gauche du Rhône, DDT 84, CD 84

Les services de l’état et le conseil départemental du Vaucluse ont co-animé l’élaboration d’une stratégie de gestion du risque inondation à l’échelle bassins versants des affluents rive gauche du Rhône. Les actions de la stratégie sont principalement issues des différents documents de gestion des cours d’eau en cours, c’est ­à ­dire les PAPI et les contrats de rivière dont l’échéance n’est pas encore arrivée à terme. Ce document est soumis à la consultation des parties prenantes et du public.

Opération " Ensemble, restaurer les Cap Taillat et Cap Lardier " suite aux incendies du mois de juillet

Article modifié le 04/10/2017

Suite aux incendies du mois de juillet 2017 qui ont calcinés plus de 400 hectares sur le littoral varois, le Conservatoire du littoral, les gestionnaires du Cap Lardier et du Cap Taillat, le Parc national de Port-Cros et le Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte-D’azur (CEN PACA), ainsi que les communes de Ramatuelle et de La Croix Valmer lancent un appel à la générosité pour l’opération « Ensemble, restaurer les Cap Taillat et Cap Lardier »

Les fonds récoltés permettront :                                         

  • D’abattre les arbres calcinés,
  • De lutter contre l’érosion des sols mis à nu,
  • De protéger de la fréquentation les espaces en cours de renaturation.

 N’hésitez pas à relayer cet appel au sein de vos structures.

Renseignements complémentaires accessibles dans le communiqué de presse