Arpe

Parc naturel régional du Verdon - GEMAPI

Le Parc naturel régional du Verdon anime depuis 2017, la mission d'organisation de la compétence de Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI).
Les intercommunalités confient donc la compétence au syndicat mixte de gestion du Parc et gardent un moyen de contrôle : une instance dédiée aux décisions sur la GEMAPI a été créée au sein du comité syndical du Parc.

Voir le communiqué de presse

Rappel - Webinaire d'information sur l'appel à projet eau et biodiversité

Dans le cadre de l'appel à projet eau et biodiversité 2021 qui se clôture au 30 avril 2021, l'Agence de l'eau, en partenariat avec l'ARBE, vous propose un temps d'information et de partage de retours d'expérience sur la restauration des milieux au sein de la trame turquoise.

Gestionnaires d'espaces naturels et de milieux aquatiques rejoignez-nous pendant 1h30 pour vous informer et poser vos questions le 9 février 10h30 -12h00.

INSCRIVEZ-VOUS !

Webinaire d'information sur l'appel à projet eau et biodiversité

Dans le cadre de l'appel à projet eau et biodiversité 2021 qui se clôture au 30 avril 2021, l'Agence de l'eau, en partenariat avec l'ARBE, vous propose un temps d'information et de partage de retour d'expérience sur la restauration des milieux au sein de la trame turquoise.

Le 16 février 2021 de 10h30 à 12h00

 

 

Stage " Pratiques d'entretien de la végétation par les gestionnaires de cours d'eau " [Urgent !]

L'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse recherche un stagiaire pour réaliser un bilan des pratiques d'entretien de la végétation des cours d'eau par les structures gestionnaires accompagnées financièrement par l'Agence de l'eau, sur la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Date limite de candidature : 29/01/2021

Durée du stage : 6 mois

Critère candidat : DESS/DEA/Master  / Condition d'accès : Permis B requis  / Bac+5 

Pour en savoir plus sur le contenu l'offre de stage et les modalités de candidature : cliquez-ici !

Le SMAVD recrute un ingénieur chargé d'étude en hydraulique et morphologie fluviale

Le Syndicat Mixte d’Aménagement de la Vallée de la Durance recherche un ingénieur chargé d’études en hydraulique et morphologie fluviale.

Poste à temps complet basé à Mallemort (13) / Remise des candidatures avant le 9 mars 2021 à 12h / Entretien prévu le 23 mars 2021 pour les candidats sélectionnés

Pour en savoir plus sur le contenu du poste et les modalités de candidature téléchargez l’offre d’emploi ci-dessous.

Téléchargez l'offre d'emploi

Les élus s'engagent : plus de 130 élus signataires de la déclaration en faveur de la gestion intégrée

Depuis la conférence organisée le 1er février 2018, 132 élus de la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur ont signé la Déclaration en faveur de la gestion intégrée de l'eau et des milieux aquatiques par bassin versant. (voir la liste des élus signataires)

Les élus qui le souhaitent peuvent signer à leur tour la déclaration : 

- dans sa version en ligne 

- ou la version papier à compléter et à nous la transmettre par mail (s.pellissier@arpe-arb.org n.metsu@arpe-arb.org).

 

Des panneaux photovoltaïques dans les bassins écrêteurs de crue de l'Association Syndicale Autorisée de la Meyne

Article modifié le 27/01/2021

L'eau et l'électricité peuvent faire bon ménage


L'Association Syndicale Autorisée de la Meyne à Orange a aménagé au début des années 2010 cinq bassins écrêteurs de crue occupant une surface de 27,2 ha. L'établissement en est propriétaire. Anciennement terres agricoles, désormais sans réelle valeur agronomique et ne présentant pas d'enjeux écologiques particuliers, la question de la valorisation et d'un usage complémentaire de ces surfaces a alors germé dans la tête de Christian Balufin. A l'image de ce qui peut se faire dans d'autres zones inondables comme à Perpignan sur un bassin du Syndicat Mixte de la Têt Bassin Versant, à Aramon sur le site de l'ancienne usine thermique de production d'électricité dans une zone d'expansion de crue du Rhône ou encore dans une ancienne carrière, désormais plan d'eau, à Piolenc, le projet de parcs photovoltaïques a pris forme.

Le conseil d'administration a retenu l'opérateur EDF Renouvelables, filiale à 100 % d'EDF, en signant une promesse de bail durant laquelle l'opérateur va mener toutes les études techniques et réglementaires et déposer la demande de permis de construire. Le conseil d'administration a conditionné l'installation des parcs photovoltaïques au strict maintien des fonctions et des objectifs d'écrêtement de crue des bassins. Les études devront donc définir les modalités pour les garantir.

La route est longue pour obtenir toutes les autorisations. Rendez-vous dans 5 ans peut-être pour la production du 1er kW/h. La puissance attendue est estimée à 22 MWc/an ce qui représente l'alimentation d'une vingtaine de milliers de personnes soit presque les ¾ de la population orangeoise.

 

Vue panoramique des bassins écrêteurs de crue

 

auteurs : Christian Balufin, Olivier Navarro, Asa de la Meyne