Arpe

Parc naturel régional du Verdon - GEMAPI

Le Parc naturel régional du Verdon anime depuis 2017, la mission d'organisation de la compétence de Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI).
Les intercommunalités confient donc la compétence au syndicat mixte de gestion du Parc et gardent un moyen de contrôle : une instance dédiée aux décisions sur la GEMAPI a été créée au sein du comité syndical du Parc.

Voir le communiqué de presse

Les élus s'engagent : plus de 130 élus signataires de la déclaration en faveur de la gestion intégrée

Depuis la conférence organisée le 1er février 2018, 132 élus de la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur ont signé la Déclaration en faveur de la gestion intégrée de l'eau et des milieux aquatiques par bassin versant. (voir la liste des élus signataires)

Les élus qui le souhaitent peuvent signer à leur tour la déclaration : 

- dans sa version en ligne 

- ou la version papier à compléter et à nous la transmettre par mail (s.pellissier@arpe-arb.org n.metsu@arpe-arb.org).

 

Affiches " comportements à risques en cas d'inondation " - Test d'affichage

Article modifié le 12/01/2021

En novembre 2020, a été réalisé un essai d'affichage de la campagne de prévention "comportements à risques lors d'inondations sur l'arc méditerranéen " sur le réseau non commercial d'affiches du conseil départemental des Pyrénées Orientales.


Cette action a été menée par la MIIAM et le CD 66 avec l'appui de Pierre SCHOLL.


Au-delà de la mesure sur le terrain de l'impact des affiches, l'intérêt du test était de statuer sur l'investissement humain et financier pour la MIIAM pour organiser ce type de partenariat et procéder aux affichages.
Ce test permettait également d'analyser plus précisément les caractéristiques, les avantages et les inconvénients des réseaux de faces non commerciales.


Pour en savoir plus et télécharger le rapport du test : cliquez-ici !


Pour en savoir plus sur la Mission Interrégionale Inondation Arc Méditerranéen : cliquez-ici !

Les principales conclusions de ce test sont les suivantes :

  • Cette campagne est jugée utile, interpelle et est largement comprise par son public.
  • Le test a conduit à envisager quelques optimisations des affiches développées précédemment.
  • 4 à 5 affiches de la campagne précédemment développée pourraient être exploitées sur un réseau d'affichage sur route, mais l'ensemble de la campagne est mieux adaptée aux formats permettant une analyse plus prolongée (affichage en abribus, bannières internet, distribution d'impressions au format carte postale, inserts dans la presse…).
  • Le réseau des faces non commerciales des affichages de type " sucettes " des Conseils Départementaux est très intéressant pour l'affichage d'une telle campagne
  • Cette campagne doit préalablement avoir été pensée pour fournir dans les toutes premières secondes un message de prévention percutant.
  • Le choix de localisation des panneaux est crucial et peut améliorer la portée de la campagne, si l'on prend soin de sélectionner les panneaux les plus visibles, sur les communes les plus exposées.
  • Les personnes visées sont les automobilistes, principalement hors zone urbaine, ce qui doit être intégré dans le choix des messages à diffuser.
  • Des affichages complémentaires en zones piétonnes et urbaines sont à penser.